Adoucisseur d’eau
Blog

Adoucisseur d’eau au sel ou adoucisseur d’eau au CO2 : lequel choisir ?

Pendant longtemps, les adoucisseurs d’eau au sel étaient considérés comme la norme. Aujourd’hui, il y a également les adoucisseurs d’eau au CO2 qui fonctionnent différemment des adoucisseurs d’eau au sel. Lorsqu’il s’agit de choisir une solution pour adoucir l’eau de son habitation, un problème de choix se pose rapidement. Cet article analyse les avantages et les inconvénients de chacun afin de vous aider à choisir l’adoucisseur d’eau qui vous convient le mieux.

Avantages et inconvénients de l’adoucisseur d’eau au sel

Un adoucisseur d’eau au sel permet de traiter l’eau par un procédé chimique afin d’éliminer le calcaire et le tartre qui se trouvent dans l’eau. Pour perdre sa dureté, l’eau passe à travers un échangeur d’ions qui remplace les minéraux (calcium et le magnésium) responsables de la dureté d’eau, par des ions sodium.

Même si ce système fonctionne bien, il présente un certain nombre d’effets inconvénients pour les installations, pour la santé, mais aussi pour l’environnement. L’adoucisseur d’eau au sel demande une régénération avec de l’eau claire, par conséquent une consommation excessive d’eau. L’adoucisseur au sel utilise des sacs de sel polluants pour son processus de régénération et gaspille des centaines de litres d’eau par an pour s’auto-nettoyer.

D’un autre côté, un adoucisseur d’eau au sel a besoin d’un entretien régulier à cause de l’eau qui est accumulée dans la résine et qui augmente les risques de pollution. En réalité, après la régénération du système, l’eau saturée est rejetée dans les égouts.

Par ailleurs, l’adoucisseur d’eau au sel dénature l’eau en transformant son goût et ses propriétés. À vrai dire, les ions calcium et magnésium ne sont plus présents dans l’eau adoucie par le sel. Cela altère donc le goût de l’eau parce que ces minéraux ont été remplacés par les ions sodium.

Avantages et inconvénients de l’adoucisseur d’eau au CO2

Un adoucisseur d’eau au CO2 est un dispositif qui utilise le CO2 alimentaire pour réduire la dureté de l’eau. Le CO2 injecté dans l’eau transforme le calcaire en bicarbonate de calcium et de magnésium. Ainsi, l’adoucisseur d’eau au CO2 n’élimine pas le calcaire présent dans l’eau, mais le dissout plutôt en bicarbonate de calcium.

Dès lors, le bicarbonate de calcium perd tous les inconvénients liés au calcaire. Il ne sait plus s’accrocher, il est facile à nettoyer et n’irrite pas la peau. De plus, après l’adoucissement de l’eau au CO2, elle conserve son goût et ses propriétés minérales et ne présente aucun danger pour la santé.

Avec l’adoucisseur d’eau au CO2, il n’y a pas de surconsommation d’eau. De plus, il n’agresse pas les tuyaux, car il élimine les dépôts de calcaire au niveau des canalisations et des appareils.

Quelle solution choisir ?

Un adoucisseur d’eau sans sel utilise uniquement du CO2 alimentaire pour filtrer l’eau. Il ne nécessite pas de processus de régénération ni de sels pour fonctionner. Étant donné qu’il n’utilise que le CO2 pour adoucir l’eau, il n’y a pas de gaspillage et cela ne provoque pas de pollutions. C’est une solution écologique et économique, car ce système ne fonctionne qu’avec un gaz alimentaire qu’il faut simplement remplacer lorsque la bouteille est vide.

Pour mieux choisir l’adoucisseur d’eau qui vous convient le mieux, il faudra vous poser ces quelques questions :

  • Quelle est la dureté de votre eau ?
  • Combien d’arrivées d’eau disposez-vous ?
  • Quel entretien nécessite chaque solution ?
  • Quel est votre budget ?

Si vous souhaitez réduire votre empreinte carbone et faire des économies d’énergie, il est préférable d’opter pour un adoucisseur d’eau au CO2 comme le SoluCalc. Par contre, si vous êtes prêt à effectuer fréquemment des recharges pour entretenir votre système, vous pouvez opter pour l’adoucisseur d’eau au sel.

Vous pourriez également aimer...