Ecologie

Installer des toilettes sèches chez soi

Écolos dans l’âme, envie de protéger la nature et ses réserves, besoin de réaliser d’importantes économies… les raisons pour installer des toilettes sèches chez soi sont nombreuses et sont, bien entendu, toutes valables. Voici quelques informations à prendre en compte avant de se lancer dans cette aventure qui améliorera votre quotidien et qui vous fera atteindre vos objectifs soient écologiques soit budgétaires.

Comment fonctionnent les toilettes sèches ?

Très simplement, autant que leur installation. La structure ressemble à celle des toilettes à eau. Elle est généralement en bois et non en céramique ou autres composants. Les toilettes sèches restent dans des composants naturels. un sceau est situé sous la structure, il permet de récupérer les déjections. Après utilisation, il est important de verser une dose de sciure dans le sceau. Cela permettra d’empêcher les éventuelles odeurs. Le sceau doit être régulièrement vidé et nettoyé. Son contenant va pouvoir être lui même recyclé en rejoignant le compost, par exemple.

Où puis-je installer des toilettes sèches ?

Il est possible de monter des toilettes sèches chez soi, à l’intérieur. Ou encore dans son jardin, donc à l’extérieur, abrité sous une cabane, par exemple. Les deux sont possibles, en fonction de votre projet initial.

Comment installer des toilettes sèches ?

Il est possible de les acheter toutes faites, et pour les plus bricoleurs, il est également possible de fabriquer des toilettes sèches. Pour s’équiper des éléments premiers, nous vous recommandons de vous adresser à des professionnels spécialisés. Si vous habitez dans une zone où il n’y a pas de raccordement, ces toilettes vous permettront d’avoir tout le confort moderne rapidement et simplement. Il est également possible de raccorder ce type de toilettes au réseau d’assainissement. Certains points techniques sont encadrés par la législation pour des questions de préservation de l’environnement et de santé publique.

You may also like...