entretien eclairage
Travaux

Guide technique pour bien entretenir vos dispositifs d’éclairage

L’éclairage, qu’il soit intérieur ou extérieur, il peut changer l’apparence d’un logement. Son installation tout comme son entretien ont un rôle à jouer dans une approche économique. En effet, cela peut même être un des facteurs essentiels pour le choix des luminaires. D’ailleurs, l’entretien de l’éclairage n’implique pas grand-chose. Suivez ce guide technique pour bien entretenir vos dispositifs d’éclairage.

La maintenance de l’éclairage

Tout d’abord, une fois la réalisation de l’installation électrique achevée, on doit impérativement prévoir la maintenance de l’éclairage. Le but ici est de restituer à l’installation d’éclairage tout ou partie de son efficacité initiale. Il y a la maintenance préventive qui est très simple. Elle consiste à remplacer en une fois toutes les lampes à intervalle de temps régulier.

Ensuite, la maintenance curative qui concerne le changement des lampes hors service au coup par coup. Enfin, il y a la maintenance mixte qui combine les deux programmes précédents. Cependant, chaque programme a un domaine d’application privilégié. Pour déterminer le type de programme le plus approprié, une étude comparative est nécessaire.

Il est à noter que cette maintenance ne se limite pas au choix du programme. Bien sûr, chaque programme est caractérisé par plusieurs paramètres comme le type de lampe par exemple. Il convient donc de faire quelques études pour déterminer les valeurs optimales de chacun de ces paramètres.

L’entretien général de l’éclairage

Afin de mieux entretenir les dispositifs d’éclairage, il est important d’éteindre le disjoncteur de l’éclairage une fois par an minimum. Il faut commencer à supprimer toute trace de corrosion qui se trouve à l’intérieur de la douille de l’ampoule. Pour ce faire, on peut utiliser une laine d’acier très fine.

Cela est nécessaire pour éviter que les ampoules ne se coincent dans les douilles. En plus, cela permet également de faciliter leur retrait en cas de remplacement. Toutefois, on doit veiller à ne pas toucher l’ampoule avec les mains. Bien évidemment, le gras se trouvant sur la peau peut créer des points de tension sur le verre de l’ampoule.

En conséquence, cela peut causer une défaillance prématurée de l’ampoule. D’ailleurs, c’est principalement vrai pour les ampoules halogènes. Il faut savoir que ce gras peut aussi raccourcir la durée de vie des ampoules de types incandescents.

Le nettoyage des éclairages

Pour une recherche d’efficacité et d’économie d’énergie de l’éclairage, il est essentiel de réaliser un nettoyage régulier de l’installation et des surfaces du logement. Les luminaires, les parois et les lampes sont sensibles aux poussières. Avec un nettoyage annuel, il faut s’attendre à une chute importante de l’éclairage.

Cela met en évidence la nécessité du nettoyage afin de conserver l’efficacité lumineuse. De ce fait, la fréquence du nettoyage doit être fixée selon l’intensité de l’empoussièrement. En général, un nettoyage d’intervalle de 6 mois permet déjà d’avoir de bons résultats. Néanmoins, il est préférable d’opter pour des luminaires étanches à la poussière.

Sinon, le nettoyage comprend le nettoyage des luminaires ainsi que le nettoyage des lampes. Cependant, il est recommandé de se renseigner auprès du fabricant concernant le dépoussiérage et le nettoyage des autres surfaces.

You may also like...